La chapelle royale de Dreux

Vue générale de la chapelle de Dreux, sur sa façade principale
Chapelle royale de Dreux, façade principale, Agence Rol, février 1824. Source : Gallica.

Janvier 1839, la princesse Marie d’Orléans, fille de Louis-Philippe, vient de mourir. Le roi des Français souhaite que la sépulture de sa dynastie soit la chapelle funéraire familiale, à Dreux, plutôt que la basilique Saint-Denis1. Hélas, en cette triste occasion, preuve est faite des limites du lieu pour endosser ce rôle. Des travaux sont donc entrepris dès le printemps suivant et confortés par un second drame dans la famille royale, le décès du duc d’Orléans, Ferdinand-Philippe, en 1842. Mêlant structure et décoration, le chantier qui transforme l’édifice est le premier d’ampleur auquel participent Michel Liénard, nouvellement établi à son compte depuis 1838, et son associé, Émile Knecht.

Continuer la lecture de La chapelle royale de Dreux
  1. Ce sera officiel par l’ordonnance du 23 juin 1843. []

Michel Liénard, sculpteur-ornemaniste

Si j’espère pouvoir régulièrement publier ici des textes sur les figures croisées au cours de mon  travail et plus ou moins méconnues, il est évident que je me devais de commencer par celle-ci. Même en mettant de côté la subjectivité qui relie la chercheuse à son sujet depuis longtemps pratiqué, cette figure me semble réellement injustement méconnue vu son importance dans le petit monde des arts décoratifs du XIXe siècle – dans lequel, j’aurai l’occasion d’y revenir, une partie de nos représentations mentales se sont échafaudées.

Continuer la lecture de Michel Liénard, sculpteur-ornemaniste

Ressources en ligne pour la recherche sur les arts décoratifs du XIXe siècle

Bibliothèques et archives

Il va sans dire que la consultation des bibliothèques numériques est infiniment utile, à commencer par les deux principales en ce qui nous concerne : Gallica (BnF), pour les ouvrages mais aussi pour la presse ou les almanachs du commerce, et la bibliothèque numérique de l’INHA, qui met en ligne en particulier quelques ouvrages historiques de référence sur le domaine, des catalogues du département des Objets d’art du Louvre publiés avant 1920 et une partie croissante de sa riche collection d’estampes d’ornements.

Continuer la lecture de Ressources en ligne pour la recherche sur les arts décoratifs du XIXe siècle